mercredi 12 novembre 2014

11 novembre – Kapiti Coast

Nous quittons Napier à 8h30 après le déjeuner offert par Criterion Hostel, sans sourire ni « good morning », du propriétaire qui arrive en robe de chambre.  Nous faisons un premier arrêt à Hastings, ville au sud de Napier afin d’aller au supermarché New World pour acheter des steaks et du vin pour ce soir.  On avait envie d’acheter plus, mais il faut se restreindre car jeudi nous prenons le traversier et il faudra transporter nos bagages sur le bateau car la voiture reste à Wellington.  Serge s’est quand même permis d’acheter ses bonbons préférés les « Werther’s ». 

Il fait beau soleil et la route est bordée d’oliveraies. Nous nous dirigeons vers la côte ouest de l’île par la route 2 qui, comme toutes les routes de la Nouvelle-Zélande, est à 2 voies seulement.   Je ne suis pas fâchée d’être assise à regarder le paysage défilé, car mes cuisses et mon ampoule sont encore douloureuses.  Le ciel se couvre vers 11h00 et la pluie commence.  Vers midi, nous décidons de prendre congé des sandwichs préparés dans le coffre de l’auto et d’arrêter dans un restaurant à Levin, mais rien d’intéressant attire notre attention, jusqu’à ce que je vois l’affiche « BAKERY » et nous nous arrêtons à Annie’s Kitchen Bakery. Nous commandons 2 mini-pâtés et des cappuccinos. Annie est la reine de la pâte, elle est feuilletée et a un bon goût de beurre. J’ai déjà hâte de cuisiner mes pâtés à la viande pour les Fêtes.

La pluie cesse et nous nous arrêtons au I-Site de Parapanaumu prendre de l’information pour aller sur Kapiti Island où se trouve une réserve naturelle.  La gentille dame nous apprend que le dernier départ a eu lieu à 13h00 et il est maintenant 13h10.  Adieu Kapiti Island!!  Elle nous suggère de remonter un peu vers le nord et d’aller visiter Nga Manu Nature Reserve où nous verrons beaucoup d’espèces d’oiseaux de la Nouvelle-Zélande dont plusieurs sont menacés d’extinction, il y a le fameux petit kiwi ainsi que le tuatara qui est le plus vieux reptile sur terre.  La dame nous avait bien informés, nous avons été enchantés par cette promenade dans les sentiers de la réserve et la rencontre avec cette belle faune.

Un cygne noir vient nous voir
Nous arrivons juste à temps pour assister au repas du jour des anguilles, repas que les canards gourmands s’empressent de partager avec eux. Les anguilles sont en voie d’extinction en Nouvelle-Zélande dû à une exploitation commerciale excessive et la destruction de leur habitat naturel.




Les anguilles se reproduisent une seule fois et peuvent vivre 100 ans
Des canards inséparables
Kereru woodpigeon
Perroquet de l'Île du Sud
Le cygne blanc fait dodo
Un puteketeke timide

Serge s'est fait de nouveaux amis
Le marais
Le tuarara
Le kiwi brun
Ce kiwi brun est empaillé car ce sont des oiseaux nocturnes; ceux que nous avons vu en vie sont dans le noir total, impossible à photographier. Ce petit oiseau qui vivait partout en Nouvelle-Zélande est presque disparu maintenant. Ses prédateurs sont les chats, les chiens et les rats car le kiwi ne vole pas, il n'a pas d'ailes ce qui fait de lui une proie facile.

Nous sommes maintenant installés pour deux jours au Moana Lodge à Plimmerton au nord de Wellington qui s’annonce, et avec raison, comme un Backpackers Hostel 5 étoiles. L’atmosphère est agréable, le décor de bon goût et tout est impeccable. Serge m’a écrasé un doigt en fermant la fenêtre de l’auto; maintenant je suis handicapée de la main gauche et du pied droit. Il a dû faire le lavage de nos vêtements lui-même, il a encore besoin de pratique.

Sur le bord de la mer à Plimmerton

Moana Lodge

5 commentaires:

  1. Est-ce que le père donnait ses bonbons aux oiseaux pour être si populaire? ;-)
    Pauvre môman... Tu te fais maganer pendant ce voyage!
    Nous attendons notre première neige ce weekend. Il y a une vague de temps froid qui vient d'arriver ici...
    Thierry

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Thierry, ton père n'a pas voulu partager ses bonbons avec les canards. Il leur a acheté de la nourriture qui leur convienne mieux.

      Effacer
  2. Pourriez vous ramener un kiwi rose pour Chloe?

    RépondreEffacer
  3. ouch! la Nouvelle-Zélande te mène la vie dure. Les phtos sont très bonnes.
    A+
    ta soeur Louise

    RépondreEffacer